Login | Register

Le Culte de l'égalité : une exploration du processus de formation de l'État et de la politique populaire en Haïti au cours de la première moitié du dix-neuvième siècle (1804-1846)

Title:

Le Culte de l'égalité : une exploration du processus de formation de l'État et de la politique populaire en Haïti au cours de la première moitié du dix-neuvième siècle (1804-1846)

René, Jean Alix (2014) Le Culte de l'égalité : une exploration du processus de formation de l'État et de la politique populaire en Haïti au cours de la première moitié du dix-neuvième siècle (1804-1846). PhD thesis, Concordia University.

[img]
Preview
Text (application/pdf)
René_PhD_S2014.pdf - Accepted Version
Available under License Spectrum Terms of Access.
2MB

Abstract

Cette thèse entreprend l’exploration du processus de formation de l’État en Haïti au cours de la première moitié du dix-neuvième siècle à travers l’examen des rapports entre le pouvoir d’État et les citoyens et démontre que la citoyenneté était définie dans deux domaines distincts mais complémentaires. Le premier, où étaient admis seulement les officiers de l’armée et les propriétaires, était basé sur la consécration des droits individuels dans les lois. Le second, auquel tous participaient, était fondé sur le principe d’une obligation éthique de protection des Noirs comme race en danger. Le pouvoir d’État, prenant forme et consistance à travers la relation complexe et dynamique entre le cadre institutionnel ainsi élaboré et les pratiques quotidiennes d’assujettissement des individus, récupérait, modifiait et réintégrait les pratiques de résistance populaire pour se déployer et se renforcer.
La première partie examine tout d’abord l’élaboration et la diffusion par les dirigeants d’un projet d’identité commune basée sur un imaginaire de souffrance généré par l’expérience de brutalité et d’humiliation vécue sous la domination esclavagiste et raciale. Elle étudie ensuite les difficultés rencontrées dans la formation de l’État au cours du gouvernement du fondateur Jean Jacques Dessalines.
La seconde partie explore une tentative de construction d’un compromis social par l’initiative d’une réforme agraire, par la construction d’une nouvelle subjectivité et finalement par l’admission de ceux nés en Afrique dans le domaine de la citoyenneté contractuelle. Cette partie analyse aussi les raisons de l’échec de ce projet national en montrant comment, avec l’arrivée au pouvoir des secteurs ultra-conservateurs au début des années 1820, une redéfinition de la citoyenneté était opérée dans une nouvelle tentative de restauration des plantations.
La dernière partie étudie la politique populaire et révèle que le combat pour l’égalité, exprimé à travers la quête de la petite propriété, le petit commerce et la défense de la dignité, se retrouvait au centre des luttes quotidiennes du populaire. Enfin, cette partie explore la révolte des paysans en 1844 qui, en réclamant, à côté des réformes politiques, l’instruction de leurs enfants, s’étaient attaqués à l’argument de la supériorité culturelle des élites comme justification de la domination de classe.

Divisions:Concordia University > Faculty of Arts and Science > History
Item Type:Thesis (PhD)
Authors:René, Jean Alix
Institution:Concordia University
Degree Name:Ph. D.
Program:History
Date:10 April 2014
Thesis Supervisor(s):Fick, Carolyn
ID Code:978517
Deposited By: JEAN ALIX RENE
Deposited On:12 Jun 2014 19:49
Last Modified:18 Jan 2018 17:47
All items in Spectrum are protected by copyright, with all rights reserved. The use of items is governed by Spectrum's terms of access.

Repository Staff Only: item control page

Downloads per month over past year

Research related to the current document (at the CORE website)
- Research related to the current document (at the CORE website)
Back to top Back to top