Login | Register

Thérèse et Pierrette à l'école des Saints-Anges : oralité et carnavalesque dans la narration de Michel Tremblay

Title:

Thérèse et Pierrette à l'école des Saints-Anges : oralité et carnavalesque dans la narration de Michel Tremblay

Gagnon, Sarah-Danielle (2017) Thérèse et Pierrette à l'école des Saints-Anges : oralité et carnavalesque dans la narration de Michel Tremblay. Masters thesis, Concordia University.

[img]
Preview
Text (application/pdf)
Gagnon_MA_F2017.pdf - Accepted Version
Available under License Spectrum Terms of Access.
1MB

Abstract

Si la critique a toujours fait grand cas de l’œuvre théâtrale de Michel Tremblay, elle s’est un peu moins penchée sur sa production romanesque. Le présent mémoire a pour objet le deuxième roman des Chroniques du Plateau-Mont-Royal, soit Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges. L’analyse porte sur la polyphonie romanesque et sur le caractère intrinsèquement carnavalesque du récit. C’est cependant à une variation inédite de la polyphonie que le lecteur se voit confronté, tout comme à une représentation carnavalesque originale. En effet, la polyphonie, observable dès les premières pages du roman, divise les personnages non pas en classes sociales, comme pouvaient le concevoir les travaux fondateurs de Mikhaïl Bakhtine, mais en clans aux intérêts hétérogènes, soudés pourtant par une langue commune. Le français oral-populaire investit par le fait même l’espace romanesque : tout d’abord, par le biais d’une prise de parole récurrente — et quasi militante – des plus démunis; ensuite, par une contamination progressive de la langue même de la narration, ce qui témoigne d’un parti pris sans équivoque pour les personnages ainsi décrits. La narration va d’ailleurs jusqu’à prendre la forme d’une « langue mi-parlée », pour reprendre la notion forgée par André Brochu. Cette remise en question du pouvoir établi se voit mise en relief par la représentation péjorative du rituel religieux, où le carnavalesque — et le « ratage » dans l’imaginaire que celui-ci suppose — atteint des sommets. La prise de parole populaire, ainsi associée à une attitude contestataire et à de grands bouleversements symboliques, contribue à renforcer la position des personnages vis-à-vis du pouvoir en place, tout particulièrement celle des protagonistes féminins. Dans cette Chronique, Tremblay donne en effet voix aux femmes d’une manière remarquable, offrant un point de vue (proto) féministe indicateur — dans l’univers de la diégèse, situé tout juste avant la Révolution tranquille — des revendications à venir.

Divisions:Concordia University > Faculty of Arts and Science > Études françaises
Item Type:Thesis (Masters)
Authors:Gagnon, Sarah-Danielle
Institution:Concordia University
Degree Name:M.A.
Program:Littératures francophones et résonances médiatiques
Date:January 2017
Thesis Supervisor(s):David, Sylvain and Marcotte, Sophie
Keywords:Oralité, polyphonie, carnavalesque, langue mi-parlée, narration.
ID Code:982507
Deposited By: SARAH-DANIELLE GAGNON-LEDUC
Deposited On:10 Nov 2017 13:42
Last Modified:18 Jan 2018 17:55
All items in Spectrum are protected by copyright, with all rights reserved. The use of items is governed by Spectrum's terms of access.

Repository Staff Only: item control page

Downloads per month over past year

Back to top Back to top